The Society of the Spectacle by Guy Debord (1973) dub fr sub eng


[Musique] toute la vie des sociétés dans lesquelles veille les conditions modernes de production annonce comme une immense accumulation de spectacles tous ceux qui étaient directement vécu s’est éloigné dans une représentation les images qui se sont détachés de chaque aspect de la vie fusionnent dans un cours commun où l’unité de cette vie ne peut plus être rétabli la réalité considérer partiellement se déploie dans sa preuve d’unité générale en tant que pseudo monde à part objet de la seule contemplation la spécialisation des images du monde se retrouvent accompli dans le monde de l’image autonomiser ou le nom songé ces nantis à lui même le spectacle en général comme inversion concrètes de la vie est le mouvement autonome du nom vivant le spectacle se présente à la fois comme la société même comme une partie de la société et comme instrument d’unification en tant que partie de la société il est le secteur qui concentre tout regard et toute conscience du fait même que ce secteur est séparé il est le lieu du regard abusé de la fausse conscience et l’unification qui l’accomplît n’est rien d’autre qu’un langage officiel de la séparation généralités et nous avons la preuve que des libérations apprécié cet été positifs et mis en évidence aussi qu’il restait encore beaucoup à faire le spectacle n’est pas un ensemble d’image mais un rapport social entre des personnes médiatisé par des images le spectacle compris dans sa totalité est à la fois le résultat et le projet du mode de production existant il n’est pas un supplément au monde réel sa décoration sur ajouté il est le coeur de libéralisme de la société réelle sous toutes ses formes particulières informations quant à ganges publicité ou consommation directe de divertissement le spectacle constitue le modèle présent de la vie sociale non dominum il est l’affirmation omniprésente du choix déjà faits dans la production et sa consommation corollaire la séparation fait elle même partie de l’unité du monde de la praxis social global qui s’est scindé en réalité et en images la pratique sociale dans laquelle se pose le spectacle autonome est aussi la totalité réel qui contient le spectacle mais la scission dans cette totalité la mutile au point de faire apparaître le spectacle comme son but dans le monde réellement renverser le vrai est un moment du faux considéré selon ses propres termes le spectacle l’affirmation de l’apparence et l’affirmation de toute vie humaine c’est-à-dire social comme simple apparence mais la critique qui atteint la vérité du spectacle le décor comme la négation visible de la vie comme une négation de la vie qui est devenu visible le spectacle se présente comme une énorme positivité indiscutable et inaccessible il ne dit rien de plus que ce qui apparaît et dont ce qui est bon à part est l’attitude qu’ils exigent par principe est cette acceptation passive qui l’a déjà en fait obtenu par sa manière va paraître sans réplique par son monopole de la parole le spectacle se soumet les hommes vivent dans la mesure où l’économie les a totalement soumis il n’est rien que l’économie se développe en pour elle-même il est le reflet fidèle de la production des choses et l’objectivation un fidèle des producteurs là où le monde réel se change en simple image les simples images deviennent des êtres réels et les motivations efficiente d’un comportement hypnotique à mesure que la nécessité ce tout socialement rêver le rêve devient nécessaire le spectacle et le mauvais rêve de la société moderne enchaîné qui n’exprime finalement que son désir de dormir le spectacle est le gardien de ce sommeil le fait que la puissance pratiques de la société moderne s’est détachée d’elle même et s’est édifié un empire indépendant dans le spectacle ne peut s’expliquer que par cet autre fait que cette pratique puissant continué à manquer de cohésion était demeuré en contradiction avec elle même c’est la plus vieille spécialisation sociale la spécialisation du pouvoir qui est à la racine du spectacle le spectacle est ainsi une activité spécialisée qui parle pour l’ensemble des autres c’est la représentation diplomatique de la société hiérarchique devant elle même ou tout autre parole est banni le plus moderne y est aussi le plus archaïque la scission généralisée du spectacle est inséparable de l’état moderne c’est-à-dire de la forme générale de la scission dans la société produit de la division du travail social et organes de là domination de classe dans le spectacle une partie du monde se représente devant le monde et lui est supérieur le spectacle n’est que le langage commun de cette séparation ce qui relie les spectateurs neckar à ohrid inversible au centre même qui maintient leur isolement le spectacle réunit de séparer les bleus réunis en tant que séparer le travailleur ne se produit pas lui-même il produit une puissance indépendante le succès de cette production son abondance revient vers le producteur comme abondance de la dépossession tout le temps et l’espace de son nom de 800 étrangers avec l’accumulation de ces produits animés m’efforce mêmes qui nous ont échappés se montre à nous dans toute leur puissance l’homme séparé de son produit de plus en plus puissamment produit lui même tous les détails de son ombre et ainsi se trouve de plus en plus séparé de son monde d’autant plus à vie et maintenant son produit d’autant plus il est séparé de sa vie le spectacle et le capital un tel degré d’accumulation il devient image car théorie critique doit ce communiqué dans son propre langage c’est le langage de la contradiction qui doit être dialectique dans sa forme comme il l’est dans son contenu il est critique de la totalité et critique historique il n’est pas un degré zéro de l’écriture mais son renversement il n’est pas une négation du style mais le style de la négation dans son style même l’exposé de la théorie dialectique est un scandale et une abomination selon les règles du langage dominant et pour le coup qu’elles ont éduqué parce que dans l’emploi positive des concepts existants il inclut du même coup l’intelligence de leur fluidité retrouvée de leur destruction n’est faire ce style qui contient sa propre critique doit exprimer la domination de la critique présente surtout sont passés par lui le mode d’exposition de la théorie dialectique moines de l’exprimer gatif qui est en elle la vérité n’est pas comme le produit dans lequel on ne trouve plus de trace de l’outil cette conscience théorique du mouvement dans laquelle la trace même du ouf l’on doit être présentes se manifeste par le renversement des relations établies entre les concepts et par le détournement de toutes les acquisitions de la critique antérieures les idp améliore le sens des mots y participent le plagiat est nécessaire le progrès l’impliquent il fait de près la phrase un auteur se sert de ses expressions et fassent une idée fausse la remplace par l’idée juste le détournement est le langage fluide de lentilles idéologie il apparaît dans la communication qui sait qu’elle ne peut prétendre détenir aucune garantie en elle-même est définitivement il est au point le plus haut le langage qu aucune référence anciennes et supra critiques ne peux confirmer c’est au contraire sa propre cohérence en lui même et avec les fait praticable qui peut confirmer l’ancien noyau de vérité qu’il ramène le détournement a fondé sa cause survient extérieures à sa propre vérité comme critique présente ce qui dans la formulation théorie se présentent ouvertement comme des tournées en démentant toute autonomie durable de la sphère du théorie exprimé en y faisant intervenir par cette violence l’action qui perd en géant porte tout en existant rappelle que cette existence du théorie n’est rien en elle même il n’a se connaître qu’avec l’action historique et la correction historique qui est un véritable fidélité il s’agit de posséder effectivement la communauté du dialogue le jeu avec le temps on était représentée par l’oeuvre poétique au ice tea quand la devenus indépendants représentent son nombre avec des couleurs éclatantes un honneur de la vie alliés et il ne se laisse pas rajeunir avec des couleurs éclatantes lui seul est seulement évoqué dans le souvenir la grandeur de la commencent à apparaître quelles retombées de la vie [Musique] pour vous amuser bien monsieur madame je ne vais pas dormir rap l’alcool va t’aider il m’aidera tuer le temps en tout cas et toi qu’est ce qui a réveillé les rêves de mauvais rennes ça fait parfois moi aussi [Musique] ça doit les faire passer j’ai déjà été la méthode n’a pas réussi combien d’un match à oublier et toi de combien de femmes de société la pensée de l’organisation sociale de l’apparence est elle-même obscurci par la sous communication généralisée elle défend et spécialiste du pouvoir du spectacle pouvoir absolu à l’intérieur de son système du langage sans réponses sont corrompus absolument par leur expérience du mépris et de la réussite du mépris car ils retrouvent leur mépris confirmée par la connaissance de l’homme méprisable et réellement le spectateur à ce mouvement essentiel du spectacle qui consiste à reprendre en lui tout ce qui existait dans l’activité humaine à l’aiea fluide pour le posséder à l’état coagulé en tant que chose qui sont devenus la valeur exclusive par leur formulation en négatif de la valeur vécu nous reconnaissons notre vieil ennemi qui saisit bien paraître au premier coup d’oeil quelque chose de trivial et ceux comprenant de soi même alors qu’elle est au contraire si complexe et si pleine de subtilité métaphysique la marchandise c’est le principe du fétichisme de la marchandise la domination de la société par des choses supra sensible bien que sensible qui s’accomplit absolument dans le spectacle où le nom de sensible se trouve remplacée par une sélection d’imagés qui existent au dessus de lui et qui en même temps et faire reconnaître comme le sensible par excellence le monde à la fois présents et absents que le spectacle fait voir et le monde de la marchandise dominant tout ce qui est vécu et le monde de la marchandise est ainsi montrer comme il est car son roulement est identique à l’éloignement des hommes entre eux et vie la vie de leurs produits global la domination de la marchandise c’est d’abord exercé d’une manière culte sur l’économie qui elle même en tant que base matérielle de la vie sociale respect inaperçu et elle compris comme le familier qui n’est pas pour autant connu dans une société où la marchandise concrètes restera minoritaire c’est la domination apparente de l’argent qui se présente comme l’émissaire l’uni des pleins pouvoirs il parle au nom d’une puissance inconnue avec la révolution industrielle la division manufacturière du travail la production massive pour le marché mondial la marchandise apparaît effectivement comme une puissance qui vient réellement occupé la vie sociale c’est alors se constitue l’économie politique comme science dominante et comme science de la domination le spectacle est une guerre de l’opium permanente pour faire accepter l’identification est bien aux marchandises et de la satisfaction à la survie augmentant selon ses propres lois mais si la survie consommables est quelque chose qui doit augmenter toujours c’est parce qu’elle ne cesse de contenir la privation s’il n’y a aucun au delà de la survie augmentent et aucun point où elle pourrait cesser sa croissance c’est parce qu’elle n’est pas elle même au delà de la prise sion mais quelle est leur privation devenus plus riches la valeur des changes n’a pu se former qu en tant qu’agent de la valeur d’usagé mais sa victoire par ses propres armes à créer les conditions de sa nomination autonome mobilisant tout usage humain et ses 10 ans le monopole de sa satisfaction elle a fini par diriger usage le processus de les changes est identifié à tout usage possible elle a réduit la merci d’un compte de tiers de la valeur d’usagé qui finit par mener la guerre pour son propre compte la valeur d’usagé qui était implicitement comprise dans la valeur des changes doit être maintenant explicitement proclamé dans la réalité un verset du spectacle justement parce que sa réalité effective est rongée par l’économie marchande surdéveloppé et qu’une pseudo justification devient nécessaire à la fausse vie le résultat concentré du travail social au moment de l’abondance économie devient apparent et soumet toute réalité à l’apparence qui est maintenant son produit le capital mais plus le centre invisible qui dirige le mode de production son accumulation létale jusqu’à la périphérie sous forme d’objets sensible toute l’étendue de la société et son portrait le spectacle comme la société modem est à la fois unis est divisée comme elle ils édifient son unité sur le déchirement mais la contradiction quand elles émergent dans le spectacle est à son tour contredite par un renversement de son sens de sorte que la division montres et est unitaire alors que l’unité montré est divisée c’est la lutte de pouvoir qui se sont constitués pour la gestion du même système socio-économique qui se déploie comme la contradiction officiels appartenant en fait à l’unité réelle ceci à l’échelle mondiale aussi bien qu’à l’intérieur de chaque nation les fausses du spectaculaire des formes vivantes du pouvoir fait part et sont en même temps réel en ce qu’elles traduisent le développement inégal et conflictuelle du système les intérêts relativement contradictoires des places ou des subdivisions de classe qui reconnaissent le système définissent leur propre participation dans son pouvoir ces diverses oppositions peuvent se donner dans le spectacle selon des critères différents comme des formes de sociétés absolument distinguent mais selon leur réalité effective de secteur particulier la vérité de leur particularité réside dans le système universel qui les contient dans le mouvement unique qui a fait de la planète son champ le capitalisme le mouvement de pannes alisation qui sous les diversions chatoyantes du spectacle domine mondial dans la société moderne la domine aussi sur chacun des points la consommation développe et des marchandises a multiplié en apparence les rôles et les objets à choisir les survivances de la religion et de la famille laquelle reste la forme principale de l’ebita du pouvoir de place et donc de la répression morale quelle nature peuvent se combiner comme une même jeu 11 avec l’affirmation revendant de la jouissance de ce long selon néant justement produit qu’en tant que pseudo jouissance qui garde en elle la répression à l’acceptation béate de ceux qui existent peut aussi se joindre commune même chose la révolte purement spectaculaire ceci traduit ce simple fait que l’insatisfaction elle même est devenue une marchandise avec l’abondance économique s’est trouvée capable d’étendre sa production puisque au traitement d’une telle matière première en concentrant en est l’image d’un rôle possible la vedette la représentation spectaculaire de l’homme vivant en centre donc cette analyse est la condition devenait elle la spécialisation du fait qu apparent l’objet de l’identification à la vie apparente sans profondeur qui doit compenser l’émiettement des spécialisation productive effectivement récul et venait existe au figuré des types variés de style de vie et de style de compréhension de la société libre de s’exercer globalement elle va karl le résultat inaccessible du travail social en hymne des sous-produits de ce travail qui sont magiquement trans rêver au dessus de lui comme son but le pouvoir et les vacances la décision la consommation qui sont au commencement est à la fin d’un processus indiscuté là et le pouvoir gouvernemental qui te personnalisant pseudo vedettes ici c’est la vedette de la consommation qui se fait plébisciter en tant que pseudo pouvoir sur le vécu mais de même que ses activités de la vedette ne sont pas réellement globale elles ne sont pas varié c’est l’unité de la misère qui se cache sous les oppositions spectaculaire si des formes diverses de la même aliénation ce combat sous les masques du choix total c’est parce qu’elles sont toutes édifié sur les contradictions réel reflet selon les nécessités du stade particulier de la misère qui est mort et maintient le spectacle existe sous une forme concentrée ou sous une forme diffuse dans les deux cas il n’est qu’une image d’unification neveu environné de désolation et dépôts-vente au centre tranquille du malheur le spectaculaire au centre et à partir essentiellement au capitalisme bureaucratique encore qu’ils puissent être importés comme technique du pouvoir étatique sur d économie mixte plus arriérées ou dans certains moments de crise du capitalisme avancé la propriété démocratique en effet est elle-même concentrés en ce sens le bureaucrate individuel n’a de rapport avec la possession de l’économie globale que par l’intermédiaire de la communauté bureaucratique qu’en tant que membre de cette communauté en outre la production des marchandises moins développés se présentent aussi sous une forme concentrée la marchandise que la bureaucratie détient et le travail social total et ce qu’elle revend à la société c’est sa survie en bloc la dictature de l’économie bureaucratique ne peut laisser aux masses exploitées aucune marge notable de choix puisqu’elle a dû tout choisir par elle même et que tout autre choix extérieurs qu’il concerne l’alimentation la musique est donc déjà le choix de sa destruction complète le spectaculaire diffus accompagne l’abondance des marchandises le développement n’ont perturbé du capitalisme moderne ici chaque marchandise prise à part est justifiée au nom de la grandeur de la production de la totalité des objets dont le spectacle étals catalogue apologétique des affirmations inconciliables se poussent sur la scène du spectacle unifiée de l’économie abondance de même que différentes marchandises peut-être soutiennent simultanément leurs projets contradictoires d’aménagement de la société où le spectacle des automobiles de une circulation parfaite qui détruit les vieilles cités tandis que le spectacle de la ville elle-même a besoin des quartiers musée dont la satisfaction des jarres problématique et réputées appartenir à la consommation de l’ensemble est immédiatement falsifiés en ceci que le consommateur et elle ne peut directement touché une succession de fragments de ce bonheur marchon ramenons tout chaque fois la qualité prêtée à l’ensemble est évidemment absente chaque marchandise déterminé lutte pour elle-même ne peut pas reconnaître les autres prétend s’imposer partout comme si elle était la seule le spectacle est alors le champ hippique de cet affrontement que la chute d’eau qu’une union ne pourrait conclure le spectacle ne chante par les hommes de lausanne mais le marchandises et leur passion c’est dans cette lutte aveugle que chaque marchandise en suivant sa passion et allie danse fait dans l’inconscience quelque chose de plus élevé le devenir non de la marchandise qui est aussi bien le devenir marchandises du monde ainsi par une ruse de la raison marchande le particulier de la marchandise suzan combattants tandis que la forme marchande il va vers sa réalisation absolue dans l’image de l’unification heureuse de la société par la consommation la division réel et seulement suspendue puisque au prochain non accomplissement dans le consommable chaque produit particulier qui doit représenter l’espoir d’un raccourci fulgurant pour accéder enfin à la terre promise de la consommation totale et présenté cérémonieusement à son tour comme la fabula rite est décisive mais comme dans le cas de la diffusion instantanée des modes de prénom apparemment aristocratique qui vont se trouver porté par presque tous les individus du même âge l’objet dont on n’a pas un pouvoir singulier n’a pu être proposée à la dévotion des masses que parce qu’ils avaient été tirés un assez grand nombre d’exemplaires pour être consommer massivement le caractère prestigieux de ce produit tel qu’on le lui vient que d’avoir été placé un moment au centre de la vie sociale comme le mystère révélé de la finalité de la production l’objet qui était prestigieux dans le spectacle devient vulgaire à l’instant où il entre chez ce consommateur en même temps que chez tous les autres il révèle trop tard la pauvreté est essentielle qu’il tient naturellement de la militaire de sa production mais déjà c’est un autre objet qui porte la justice application du système ils exigent d’être reconnu l’imposture de la satisfaction doit se dénoncer elle même en ce remplaçant en suivant le changement des produits et celui des conditions générales de la production ce qui a affirmé avec la plus parfaite impudence sa propre excellence définitive georges pourtant dans le spectacle diffus mais aussi dans le spectacle concentré et c’est le système seul qui doit continuer tallinn comme la marchandise démodé sont dénoncés par ceux là même qui les ont imposé chaque nouveau mensonge de la publicité est aussi l’aveu de son ensemble précédent chaque écroulement d’une figure du pouvoir totalitaire révèle la communauté d’illusoires la veille unanimement et qui n’était qu’un agglomérat de solitude sans illusions ce que le spectacle tonnes comme perpétuelle est fondée sur le changement et doit changer avec sa masse le spectacle est absolument dramatique et en même temps ne peut aboutir réellement à aucun dogme solide rien ne s’arrête pour lui c’est l’épargné naturel est toutefois le plus contraire à son inclination unités irréel que propre à nos spectacles et le masque de la division de classe sur laquelle repose l’hyper elle du mode de production capitaliste ce qui oblige les producteurs à participer à l’édification du monde est aussi ce qui les en est qu’à ce qui met en relation les hommes d’affranchis de leurs limitations local national est aussi ce qui les éloigne ce qui oblige à l’approfondissement du rationnel est aussi ce qui nourrit l’irrationnel de l’exploitation des rares chip et de la répression ce qui fait le pouvoir astrelles la société fait ça n’ont liberté concrète [Musique] m le et la production capitaliste à unifier l’espace qui n’est plus limité par des sociétés extérieures cette unification est en même temps un processus extensive et intensive de banalisation l’accumulation des marchandises produites en série pour l’espace abstrait du marché de même qu’elle devait brisé toutes les barrières régional légal et toutes les restrictions corporatives du moyen-âge qui maintenait la qualité de la production artisanale devrait aussi dissoudre l’autonomie et la qualité des lieux cette puissance d’homogénéisation est la grosse artillerie qui a fait tomber toutes les murailles de chine c’est pour devenir toujours plus identique à lui-même pour se rapprocher au mieux de la monotonie immobile que l’espace libre de la marchandise est désormais à tout instant modifié et reconstruit cette société il supprime la distance géographique recueil intérieurement la distance en tant que séparation spectaculaire sous produit de la circulation des marchandises la circulation humaine considérée comme une consommation le tourisme sera même fondamentalement au loisir d’aller voir ce qui est devenu banal l’aménagement économie de la fréquentation de lieux différents et déjà par lui même plat garantie de leurs équivalences la même modernisation qui a retiré du voyage le temps là aussi retiré la réalité de l’espace la société y modèle tout son entourage à édifier sa technique spéciale pour travailler la base concrète de cet ensemble de tâches son territoire même urbanisme et cette prise de possession de l’environnement naturel hume par le capitalisme qui se développe en logiquement en domination absolue peut et doit maintenant refaire la totalité de l’espace comme son propre décor si toutes les forces techniques de l’économie capitaliste doivent être comprises comme opérant des séparations dans le cas de l’urbanisme on a affaire à l’équipement de leurs bases générales ou traitement du sol qui convient à leur déploiement à la technique même de la séparation pour la première fois une architecture nouvelle qui à chaque époque antérieure était réservé à la satisfaction des classes dominantes se trouve directement destiné aux peaux la misère formelle l’extension gigantesque de cette nouvelle expérience d’habitat reviennent ensemble de son caractère de masse qui est impliqué à la fois par sa destination et par les conditions modernes de construction la décision autoritaire qui aménage abstraitement le territoire en territoire de l’abstraction est évidemment au centre de ces conditions madame de construction le seuil en chine la croissance du pouvoir matériel de la société et le retard de la domination consciente de ce pouvoir sont étalées dans l’urbanisme l’histoire qui menace ce monde crépusculaire est aussi la force qui peut soumettre l’espace autant vécu la révolution prolétarienne est cette critique de la géographie humaine à travers laquelle les individus et les communautés ont à construire les sites et les événements correspondant à l’appropriation non plus seulement de leur travail mais de leur histoire totale dans cet espace mouvant du jeu et des variations librement choisi des règles du jeu l’autonomie du lieu peut se retrouver sans réintroduire un attachement exclusif au sol et par la ramener la réalité du voyage et de la vie comprise comme un voyage ayant lui-même tout son sens [Musique] [Musique] [Musique] comprenez vous monsieur risqué ensuite notre partenaire [Musique] la maintenance ou en tout cas pour 1000 ya de la grappe humaine de clown le temps de la production le temps marchandises est une accumulation infinie d’intervalle d’équivalent c’est l’abstraction du temps irréversible dans tous les secteurs doivent prouver sur le chronomètre lors sa légalité quantitative ce temps est dans toute sa réalité effective ce qu’il est dans son caractère échangeables le temps général du non développement humain existe aussi sous l’aspect complémentaires et en consommables qui retourne vers la vie quotidienne de la société à partir de cette production déterminé comme un temps pseudo cycliques le temps pseudo ciplic et celui de la consommation de la survie économique moderne la survie augmentent et où le vécu quotidien reste privée de décision et soumis non plus dans l’ordre naturel mais là la pseudo nature développer dans le travail aliéné et donc ce qu’on retrouve tout naturellement le vieux rythme cyclique qui réglait la survie des sociétés pré industriels le temps pseudo ciplic à la fois qu’en appui sur les traces naturel du temps cyclique et on compose de nouvelles combinaisons homologue le jour et la nuit le travail le repos hebdomadaire le retour des périodes de vacances le temps pseudo ciplic consommables et le temps spectaculaire à la fois comme tant de la consommation des images au sens restreint et comme image de la consommation du temps dans toute son extension le temps de la consommation des images médium de toutes les marchandises est inséparablement le champ où s’exerce pleinement les instruments du spectacle est le but que ceux ci présentent globalement comme le lieu est comme figure centrale de toutes les consommations particulière l’image sociale de la consommation du temps de son côté est exclusivement dominé par les moments de loisirs et de vacances ont représenté à distance et désirable partout tu là comme toute marchandise spectaculaire est marchandise est ici explicitement donné comme le moment de la vie réelle donc il s’agit d’attendre leur tour s’y plie mais dans ces moments même assigné à la vie est encore spectacle qui se donne à voir et à reproduire en atteignant un degré plus intense ce qui a été représentée comme la vie réelle se révèle simplement par la vie plus réellement spectaculaire tandis que la consommation du temps typique des sociétés anciennes étaient en accord avec le travail réel de ces sociétés la consommation pseudo cyclique de l’économie développer se trouve en contradiction avec le temps irréversible abstrait de sa production alors que le temps s’y plient était le temps de l’illusion immobile et qu réellement le temps spectaculaire et le temps de la réalité qui se transforme vécu illusoire non ce qui est toujours nouveau dans le processus de la production des choses ne se retrouve pas dans la consommation qui reste le retour élargie du même parce que le travail morts continue de dominer le travail vivant dans le temps spectaculaire le passé domine le présent quand l’autre côté de la déficience de la viste oric général la vie individuelle n’a pas encore d’histoire les pseudos événement qui se pressent dans la dramatisation spectaculaires n’ont pas été vécue par ceux qui en sont informés et de plus il se perd dans l’installation de leur remplacement précipité à chaque pulsion de la machinerie spectaculaire d’autre part ce qui a été réellement vécu et ce en relation avec le temps irréversible officiel de la société est en opposition directe aux rythmes pseudo sippley du sous produits consommables de ce temps ce vécu individuel de la vie quotidienne fait part et reste sans langage sans concept 100 d’axa critique à son propre passé qui n’est consigné 2 part il ne se communique pas il est incompris et oubliées au profit de la fosse mémoire spectaculaire du nombre est mort à bhl sa vie que les étiez vente et viennent voler mais jouer quelque chose avez vous une préférence oui jouer moi mais tu parle d’amour il jouera moins bien tout à l’heure quand il sera allongée à la place de l’autre sur la table deux passes anglaise quelle mouche a piqué votre mii je n’en sais rien qu’est ce qui vous prend plutôt à lui qu’il faut demander ça faire la cour à une femme inconnue amène parfois de graves ennuis il faut une femme inconnue pour les étrangers installez mans à qu’elle jugerait vous tous les deux je ne vois rien à mon ami oh ce n’est pas moi qu’il fallait choisir pour jeter lent ce n’est pas l’endroit qu’il fallait choisir pour jeter l’ancré cette dame qui m’a fait venir pas vous si je tire fâcheux boutu mathieu est pile vous lui jouer un air de guitare jolie maquette est chaud 1 [Musique] [Musique] jouer quelque chose d’autre le spectacle comme organisation sociale présente de la paralysie de l’histoire et la mémoire de l’abandon de l’histoire qui s’érige sur la base du temps historique est la fausse conscience du temps sous lé mode à paris qui s’annulent et se recompose à la surface futile du temps pseudo ciplic contempler le grand style de l’époque et toujours dans ce qui est orientée par la nécessité évidente et secrets de la révolution [Musique] m le [Musique] on est d’accord comment [Musique] [Musique] belga [Musique] [Musique] on est celle de m [Musique] elle allait [Musique] jamais [Musique] le raisonnement sur l’histoire est inséparablement raisonnement sur le pouvoir la grèce a été ce moment où le pouvoir et son changement se discutent et se comprennent la démocratie des maîtres de la société là est l inverse des conditions connues par l’état despotique où le pouvoir ne règle jamais ses comptes qu’avec lui-même dans l’inaccessible obscurité de son poil plus concentrés par la révolution de palais que la réussite ou l’échec met également lors de discussions quand la seiche chronologie sans explication du pouvoir divinisé parlant à ses serviteurs qui ne veut être comprises quand en exécution terrestre des commandements du mythe peut être surmontée et devient histoire consciente il a fallu que la participation réelle à l’histoire était vécue par des groupes étendue de cette communication pratique entre ceux qui se sont reconnus comme les possesseurs d’un présent singulier qui ont éprouvé la richesse qualitative des événements comme leurs activités le lieu où il demeurait leur époque n’est le langage général de la communication historiques ceux pour qui le temps irréversible a existé y découvre à la fois le mémorable et la menace de l’oubli hérodote d’halicarnasse présente ici les résultats de son enquête afin que le temps n’a police par les travaux des hommes [Musique] bonsoir yark en soir mondiale si nous prenions un peu de café tenez vous prêts pour une campagne d’hiver les plus longues encore si c’est nécessaire cela fait longtemps que j’espère recevoir s’étendre bien sûr ce n’est rien entendu la cab et si vous échouez puis vous affirmer que le conseil de guerre qui vous jugera sera composé de nos anciens compagnons du cndd draps je choisirai moi même le phenom ii je me demande ce que les historiens écriront plus tard sur le chemin de la victoire de la bourgeoisie et la victoire du temps profondément historique parce qu’ils aient le temps de la production économique qui transforment la société en permanence et de fond en comble aussi longtemps que la production agraire demeure le travail principal le temps cyclique qui demeurent présents au fond de la société nourrit les forces coalisées de la tradition qui vont freiner le mouvement mais le temps yves inversible de l’économie bourgeoise extirper ces survivances dans toute l’étendue du monde l’histoire qui était apparu jusque là comme le seul mouvement des individus de la classe dominante et donc écrite comme histoire événementielle est maintenant comprise comme le mouvement général et dans ce mouvement c’est vers les individus sont sacrifiés l’histoire qui découvre sa base dans l’économie politique c’est maintenant l’existence de ce qui était son inconscient mais qui pourtant reste encore l’inconscient qu’elle ne peut tirer au jour c’est seulement cette préhistoire aveugle nouvelle fatalité que personne ne domine l’économie marchande à démocratiser ainsi l’avocat choisi a fait connaître et a imposé à la société elle tant historique irréversible mais lui en refuse usage il y a eu de l’histoire mais il n’y en a plus parce que la classe des possesseurs de l’économie qui ne peut pas rompre avec l’histoire économique doit aussi refoulé comme une menace immédiate tout autre emploi irréversible du temps la classe dominante fait de spécialistes de la possession des choses qui sont eux mêmes parlent à une possession des choses doit lier son sort au maintien de cette histoire vérifier à la permanence d’une nouvelle immobilité dans l’histoire pour la première fois le travailleur à la base de la société n’est pas matériellement étrangers à histoire car c’est maintenant par sa base que la société se meut irréversiblement dans la revendication de vivre le temps historique qu’il fait le prolétariat trou le simple centre inoubliable de son projet révolutionnaire et chacune des tentatives jusqu’ici brisé d’exécution de ce projet marque un point de départ possible de la vie nouvelle historique avec le développement du capitalisme le temps irréversible est unifiée mondialement l’histoire universelle devient une réalité car le monde entier est rassemblée sous le développement de ce temps mais cette histoire qui partout à la fois hélas même n’est encore que le refus infra historique de l’histoire c’est le temps de la production économie découpé en fragments l’abstrait ego qui se manifeste sur toute la planète comme le même jour le temps irréversible unifiée et celui de marché mondial et corollairement du spectacle mondial le temps il verse yves de la production est d’abord à mesure des marchandises ainsi dans le temps qu’ils affirment officiellement sur toute l’étendue du monde comme le temps général de la société le signifiant que les intérêts spécialisés le constituent les quêtes en particulier quand même courant se développent les luttes de classes de la longue époque révolutionnaire inauguré par l’ascension de la bourgeoisie et la pensée de l’histoire la dialectique la pensée qui ne s’arrête plus à la recherche du sens de l’état mais s’élève à la connaissance de la dissolution de tout ce qui est et dans le mouvement dissout toute séparation cette pensée historique n’est encore que la conscience qui arrivent toujours trop tard et qui énonce la justification postface tom ainsi n’a dépassé la séparation que dans la pensée le paradoxe qui consiste à suspendre le sens de toute réalité à son achèvement historique et a révélé en même temps ce sens en se constituant soi-même en achèvement de l’histoire découle de ce simple fait le penseur des révolutions bourgeoises des xviie et xviiie siècles m’a cherchée dans sa philosophie que la réconciliation avec leurs résultats [Musique] il [Musique] 2 [Musique] quand le prolétariat manifeste à sa propre existence en acte que cette pensée de l’histoire ne s’est pas oublier le démenti de la conclusion est aussi bien la confirmation de la méthode le défaut dans la théorie de marx et naturellement le défaut de la lutte révolutionnaire du prolétariat de son époque la classe ouvrière n’a pas décrété la révolution en permanence dans l’allemagne de 1848 la commune a été vaincue dans l’ isolement la théorie révolutionnaire ne peut donc pas encore atteindre sa propre existence total toutes l’insuffisance théorie dans la défense scientifique de la révolution prolétarienne peut être ramenées pour le contenu aussi bien que pour la femme de l’exposer à une identification du prolétariat à la bourgeoisie du point de vue de la saisie révolutionnaire du pouvoir un encan en droit dame s [Musique] on l’est tout va m [Musique] robert nous mais les deux seules classes qui correspondent effectivement à la théorie demeurent les deux places pur vers lesquels mène toute l’analyse dans le capital la bourgeoisie et le prolétariat sont également les deux seules places évoluent ionnaires de l’histoire mais là des conditions différentes la révolution bourgeoise effet la révolution prolétarienne est un projet né sur la palpe la précédente révolution et dans différents qualitativement en négligeant l’originalité du rôle historique de la bourgeoisie on m’a l’originalité concret de ce projet prolétarien qui ne peut rien atteindre sinon en portant ses propres couleurs et en connaissant l’immensité de ses tâches la bourgeoisie est venu au pouvoir parce qu’elle est la classe de l’économie en développement le prolétariat ne peut être lui même le pouvoir qu’en devenant la classe de la conscience le mûrissement des forces productives ne peut garantir un tel pouvoir même par le détour de la dépossession a cru qu’il entraîne la féline jacobine de l’état ne peut être son instrument aucune idéologie ne peut lui servir à déguiser des buts partiellement buts généraux car il ne peut conserver aucune réalité partiel soit effectivement à lui cette aliénation idéologique de la théorie ne peut plus alors reconnaître la réunification pratique de la pensée historique unitaire que la praille quand une telle vérification surgi dans la lutte spontanée des ouvriers elle peut seulement concourir en réprimé la manifestation et la mémoire cependant les formes historiques apparu dans la lutte sont justement le milieu pratique qui manquait à la théorie pour qu’elle soit vraie elles sont une exigence de la théorie mais qui n’avait pas été formulée théoriquement le sens vienne n’était pas une découverte de la théorie est déjà la plus haute vérité théorie de l’association internationale des travailleurs était sa propre existence en pratique [Musique] et m le oui [Musique] le même moment historique où le bolchevisme a triomphé pour lui même en russie et où la social démocratie a combattu victorieusement pour le vieux monde marque la naissance achevé un ordre des choses qui est au coeur de la domination du spectacle moderne la représentation ouvrière est opposée radicalement à la plaque l’époque stalinienne révèle la réalité dernière de la bureaucratie elle est la continuation du pouvoir de l’économie le sauvetage de l’essentiel de la société marchande maintenant le travail marchandises c’est la preuve de l’économie indépendant qui domine la société au point de recréer pour ses propres fins la domination de classe qui lui est nécessaire ce qui revient à dire que la bourgeoisie a créé une puissance autonome qui tant que subsiste cette autonomie peut aller jusqu’à se passer d’une bourgeoisie la bureaucratie totalitaire n’est pas la dernière classe propriétaire de l’histoire au sens de bruno risi mais seulement une place dominante de substitution pour l’économie marchand la propriété capitaliste défaillante et remplacé par un sous-produit simplifiée moins diversifiée concentré en propriété collective de la classe bureaucratique cette forme sous développés de classe dominante est aussi l’expression du sous-développement économique et n’a d’autre perspective que rattraper le retard de ce développement en certaines régions du monde c’est le parti ouvrier organisé selon le modèle bourgeois de la séparation qui a fourni le cadre hiérarchique étatiques à cette édition supplémentaire de la classe dominante la classe idéologique totalitaire au pouvoir est le pouvoir un monde renversé plus elle est forte plus elle affirme qu’elle n’existe pas et sa force lui celle d’abord affirmé son inexistence elle est modeste sur ce seul point car son inexistence officielle doit aussi coïncidé avec le nec plus ultra du développement historique peut simultanément on devrait à son infaillible commandement est allé partout la bureaucratie doit taire la place invisible pour la conscience de ça que c’est toute la vie sociale qui devient démentent l’organisation sociale du mensonge absolu découle de cette contradiction fondamentale le stalinisme fut le règne de la terreur dans la classe bureaucratique elle-même le terrorisme qui fondent le pouvoir de cette classe doit frapper aussi cette classe car elle ne possède aucune garantie juridique aucune existence reconnue en tant que classe propriétaire qu’elle pourrait étendre à chacun de ses mots sa propriété réelle et dissimulé et elle l’est devenue propriétaire que par la voie de la fausse conscience la fausse conscience de maintien son pouvoir absolu que par la terreur absolue où tous vrais motifs finit par se perdre les membres de la classe bureaucratique au pouvoir n’ont le droit de possession sur la société que collectivement en tant que participant à un mensonge fondamental il faut qu’il joue le rôle du prolétariat dirigeants une société socialiste qu’ils soient les acteurs fidèle au texte de l’infidélité idéologique mais la participation effective à cet être mensonges et doit se voir et le même reconnu comme une participation véridique aucun bureaucrates ne peut soutenir individuellement sans droit au pouvoir car prouver qu’il est un prolétaire socialiste serait se manifester comme le contraire d’un bureaucrate et prouver qu’il est un bureaucrate est impossible puisque la vérité officielle de la bureaucratie est de ne pas être ainsi chaque bureaucrates et dans la dépendance absolue une garantie centrale l’idéologie qui reconnaît une participation collective à son pouvoir socialiste de tous les bureaucrates qu’elle n’anéantisse pas si les bureaucrates briand semble décide de tout la cohésion de leur propre classe ne peut être assuré que par la concentration de leurs pouvoirs terroristes en une seule personne dans cette personne réside la seule vérité pratique du mensonge au pouvoir l’articulation indiscutable de sa frontière toujours rectifié tallinn des sites sans appel qui est finalement bureaucrates possédant c’est à dire qui doit être appelée pour l’été au pouvoir ou bien traire la solde du mikado et de wall street les atolls bureaucratique ne trouve l’essence commune de leurs droits que dans la personne de staline staline elle ce souverain du monde qui se sert de cette façon là personne absolue pour la conscience de laquelle il n’existe pas d’esprit plus haut le souverain du monde possède la conscience effective de ce qu’il est la puissance universelle de l’effectivité dans la violence destructrice qui l’exercent contre le soin de ces sujets il rencontra en même temps qu’il est la puissance qui définit le terrain de la domination il est la puissance car agence terrain du prix en euros la franchise qui seront une vallée d’intérêt pas à fond [Applaudissements] [Musique] examen mais sans plus [Applaudissements] paris n’affiche cependant d’être encore vivant le long des papabili bonus qui mêlera majestic ou à votre liste on depuis il m’a dit oulan bator [Applaudissements] [Musique] vim bah oui j’oubliais [Musique] [Musique] donc [Musique] il [Musique] [Musique] [Musique] dans le prolétariat découvre que sa propre force extérioriser concourant forcément permanent de la société capitaliste non plus seulement sous la forme de son travail mais aussi sous la forme des syndicats et partis ou de la puissance étatique qu’il avait constituée pour s’émanciper ils découvrent aussi par l’expérience historique concret qu’il est la classe totalement et demi de tout extériorisation figé et de toute spécialisation du pouvoir il porte la révolution qui ne peut rien laisser à l’extérieur d’elle même l’exigence la domination permanente du présent sur le passé la critique total de la séparation et c’est cela dont il doit trouver la forme adéquate dans l’action aucune amélioration quantitative de sa misère aucune illusion d’intégration hérarchie ne sont un remède durable à son insatisfaction car le prolétariat ne peut se reconnaître et vidic man dans un sport particulier qu’il aurait subi ni donc dans la réparation d’un temps particulier ni d’un grand nombre de secteurs mais seulement dans le tort absolue d’être rejetés aux marges de la vie [Musique] oui [Musique] ouais m et on est fiers m mais [Musique] et 2 les mots non eux [Musique] au moment [Musique] 1 1 non [Musique] et 1 nouveau aussi de négation incompris les falsifier par l’aménagement spectaculaire qui se multiplient dans les pays les plus avancés économiquement on peut déjà tirer cette conclusion qu’une nouvelle époque s’est ouvert après la première tentative de subversion ouvrière c’est maintenant l’abondance capitaliste qui a échoué quand les luttes anti syndicale des ouvriers occidentaux sont réprimés d’abord par les syndicats et quand les cours en révolte et de la jeunesse lance d’une première protestation informe dans laquelle pourtant le refus de l’ancienne politique spécialisé de l’art de la vie quotidienne est immédiatement impliquée ce sont là les deux faces d’une nouvelle lutte spontanée qui commence sous l’aspect criminel ce sont les signes avant-coureurs du deuxième assaut prenez pas rien contre la société de classes [Musique] nous sommes quand la réalisation toujours plus poussée de l’aliénation capitaliste à tous les niveaux en rendant toujours plus difficile aux travailleurs de reconnaître et de nommer leur propre misère les places dans l’alternative de refuser la totalité de leur misère ou rien l’organisation révolutionnaire a dû apprendre qu’elle ne peut plus combattre l’aliénation sous des formes l’aliéner le développement même de la société de place jusqu’à l’organisation spectaculaire de la non-vie mène donc le projet révolutionnaire à devenir visiblement ceux qui l’étaient déjà essentiellement la théorie révolutionnaire et maintenant ennemis de toute idéologie révolutionnaire et elle sait qu’elle l’est [Musique] 7e vigilant [Musique] après tout six meetings intel dubitatif quant à l’eau [Musique] tous [Musique] [Musique] [Musique] alors qu on est vide [Musique] m

18 thoughts on “The Society of the Spectacle by Guy Debord (1973) dub fr sub eng

  1. Ugh. its just so vague that I'm having a hard time understanding. It doesn't seem geared toward making it accessible by giving examples and specificity.. but ironically more geared to making a spectacle of itself!

  2. writing my dissertation about kanye west in the spectacle society in relation to the huge sucess sales of his yeezys, thanks for the upload, I wasnt even aware there was a film by Debord himself

  3. I would like to use a snippet of this audio for some music, do you know who owns the rights to this film?

  4. Get rid of abject greedy negative jew influence and you have a healthy society where real things are experienced as opposed to the false images created by the vile zionist media.

  5. G out the matrix. The Yellow Vests are outside !
    Sortons de la matrix. Les gilets jaunes sont dans la rue !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *